Albert Hammond - It Never Rains in Southern California

Tiré du premier album du même nom par le britannique Albert Hammond, It Never Rains in Southern California fut écrit à Londres avant que celui-ci ne parte s’installer aux Etats-Unis. Le morceau relate l’histoire d’un acteur parti tenter sa chance à Hollywood mais qui déchante rapidement, ce qui ressemble plus ou moins à ce que l’avenir réservera à Hammond. Outre Down by the River qui connut aussi un succès honnête, l’album contient le titre The Air That I Breathe qui passa inaperçu à l’époque. Il faudra attendre 1974 pour que The Hollies en fasse un hit planétaire et un titre phare de leur discographie.

Pas moins d’une dizaine d’albums solos sortis jusqu’au début des années quatre-vingt, Hammond ne voyant plus pointer le succès se décida à composer pour les autres. Grand bien lui prit. Il plaça par procuration plusieurs hits dans le Top Ten : Nothing’s Gonna Stop Us Now de Starship, One Moment in Time de Whitney Houston ou encore When You Tell Me That You Love Me de Diana Ross pour ne citer qu’eux.

Sorti en novembre 1972, le titre qui est seulement le deuxième 45 tours de Hammond grimpe à la cinquième place du Billboard U.S. Paradoxalement, il ne parviendra jamais à percer dans son Angleterre natale malgré un large succès radio et de nombreuses reprises par Art Garfunkel, Johnny Cash et Olivia Newton-John.

Son fils Albert Hammond Junior devint aussi célèbre (si ce n’est plus) que son paternel en formant le groupe rock The Strokes avec Julian Casablancas.

Paroles

Got on board a westbound seven forty-seven
Didn't think before deciding what to do
Ooh, that talk of opportunities, TV breaks and movies
Rang true, sure rang true...

Seems it never rains in southern California
Seems I've often heard that kind of talk before
It never rains in California, but girl, don't they warn ya?
It pours, man, it pours

I'm out of work, I'm out of my head
Out of self respect, I'm out of bread


I'm underloved, I'm underfed, I want to go home
It never rains in California, but girl, don't they warn ya?
It pours, man, it pours
Will you tell the folks back home I nearly made it?
Had offers but didn't know which one to take
Please don't tell 'em how you found me
Don't tell 'em how you found me
Gimme a break, give me a break

Seems it never rains in southern California
Seems I've often heard that kind of talk before
It never rains in California, but girl, don't they warn ya?
It pours, man, it pours

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté
Aucune entrée disponible