San Francisco

Timothy Leary, le pape du LSD, sortit lui aussi un album Turn on, Tune in, Drop Out en 1967. Véritable gourou du psychédélisme, son slogan « Branchez-vous et laissez-vous emporter » trouva écho auprès de nombreux artistes et de la jeune génération. Il inspira à Lennon les textes de Tomorrow Never Knows (Revolver, 1966) et Come Together (Abbey Road, 1969) ainsi que Legend of a Mind des Moody Blues (In Search of the Lost Chord, 1968) et le single The Seeker (1970) des Who. Cet opus narre essentiellement les récits de ses « voyages » parfois accompagnés d’une musique avant-gardiste.

 

 

 

 

Stained Glass - Aurora (1969)

 

 

 

 

Stained Glass - Crazy Horse Roads (1969)

The Beau Brummels:

Les Beau Brummels se forment rapidement après que la British Invasion se soit déversée sur les Etats-Unis et la découverte des Beatles ou des Stones qu’ils adulent. Le nom du groupe provient de Beau Brummel, un dandy aristocrate anglais du début 19ème.  La formation jouira d’une forte notoriété durant la moitié des sixties mais ne dépassant jamais les frontières de la Californie. Leur album Triangle reste le meilleur matériel de leur carrière, se retrouvant même dans les tréfonds du Billboard 200.

 

 

 

Family Tree - Miss Butters (1968)

 

 

 

A.B. Skhy - A.B. Skhy (1969)

 

 

 

 

Pan - Pan (1973)

 

 

 

 

Tripsichord Music Box - Tripsichord (1971)

Les trois formations les plus emblématiques et populaires issues de la scène San Francisco restent les trois suivantes, Country Joe & The Fish, Jefferson Airplane et Grateful Dead. Ces trois noms vont devenir de véritables symboles du son californien et du psychédélisme, fer de lance du mouvement hippie. Le fait que ses membres vont longtemps vivre en communauté dans une immense demeure victorienne de Haight-Ashbury ajoute aux liens qui les connectent et à ce respect mutuel qui les liera d’amitié. Plus tard, c’est une certaine Janis Joplin, venue tout droit de son Texas natal qui trouvera refuge en ces lieux avec sa formation Big Brother & The Holding Company. Tous ces grands noms écumeront les scènes californiennes, de Monterey à L.A., pour finir en 1969 dans les grandes plaines de Woodstock. Mais tous ne connaîtront pas la même gloire, comme Quicksilver Messenger Service fidèle du Filmore et de l’Avallon, mais dont la légende se limitera éternellement à la côte ouest.

Country Joe & The Fish:

Jefferson Airplane:

Grateful Dead:

Big Brother & The Holding Company:

Quicksilver Messenger Service:

 

 

 

 

Faun - Faun (1968)

 

 

 

 

Lamb - A Sign of Chance (1970)

 

 

 

 

Leigh Stephens - Red Weather (1969)

 

 

 

 

It's a Beautiful Day - It's a Beautiful Day (1969)

 

 

 

 

It's a Beautiful Day - Choise Quality Stuff (1971)

The Youngbloods:

Cette formation initialement originaire de New York vint trouver le succès à partir de 1967 à San Francisco. Ils sont célèbres pour un seul titre sorti cette même année, Get Together, qui se vendra à plus d’un million de copies.

 

 

 

 

Linn County - Proud Flesh Southseer (1968)

 

 

 

 

Moby Grape - Wow/Grape Jam (1968)

 

 

 

Blue Cheer - Outsideinside (1968) Back & Front Cover

 

 

 

Blue Cheer - The Original Human Being (1970) Inside Cover

 

 

 

 

Roxy - Roxy (1969)

 

 

 

 

Sopwith Camel - The Miraculous Hump Returns from the Moon (1973)

 

 

 

 

Beaver & Krause - All Good Men (1972)

 

 

 

 

Beaver & Krause - Gandharva (1971)

 

 

 

 

The Sons of Champlin - Loosen Up Naturally (1969)

 

 

 

 

Sly & The Family Stone - Life (1968)

 

 

 

 

Flamin' Groovies - Grease

 

 

 

 

Flamin' Groovies - Supersnazz (1970)

Sources :

Philippe Thieyre – Psychedelic Vinyls 1965-1973 (2010) Éditions Stéphane Bachès

Dominique Dupuis – Rock Vinyls ; Histoire subjective du rock à travers 50 ans de pochettes de vinyles (2010) Éditions Stéphane Bachès

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté
Aucune entrée disponible